Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Beaucoup de personnes s’imaginent que la photographie de mariage se résume à faire acte de présence et presser sur le déclencheur. La réalité est tout autre. Dans le cas d’une journée normale, je commence par photographier la préparation de la mariée puis celle du marié. Ensuite si je ne connais pas les lieux, et que les mariés n’ont aucune exigence particulière, je fais une petite reconnaissance du terrain afin de préparer au mieux les photos de couple qui s’en suivent. Cela me permet de chercher la lumière idéale et une scène propice à de bons clichés.

Céline et DenisVient ensuite la cérémonie civile puis après avoir demandé comme il se doit l’autorisation au prêtre j’immortalise la cérémonie religieuse. A la sortie de l’église j’enchaîne avec les portraits de famille avant de laisser les mariés en paix pour qu’ils profitent du reste de la journée avec leur famille et leurs amis. A partir de ce moment comme tout au long de la journée, j’essaie à la manière d’un photojournaliste de suivre les mariés et de les photographier sans les oppresser.

L’usage du téléobjectif me permet alors de faire des portraits volés et de saisir des attitudes très naturelles aussi bien chez les mariés que chez les proches et les amis. Prendre les gens en train de manger n’a pas trop d’intérêt. J’en profite alors pour sélectionner les trente meilleures images de la journée et les jouer dans un diaporama. Mis à part quelques images entre les plats j’attends l’arrivée de la pièce montée puis des premières danses avant de prendre officiellement congé.

Dans la semaine qui suit,  la postproduction commence avec le transfert des images et le tri qui s’en suit. J’attache ensuite une attention particulière à la retouche des images. Pour moi hormis une excellente prise de vue à la base, la valeur ajoutée d’une image se situe dans le post traitement. Aujourd’hui il serait vraiment dommage de ne pas profiter des avantages du numérique. Pour cela j’ai développé mes propres astuces afin de profiter au maximum des options offertes d’un logiciel à un autre. J’utilise donc suivant les situations différents logiciels de traitement.

Céline et DenisEnsuite, il faut livrer le client dans les délais. Publier les photos dans l’album sur une galerie web sécurisée, l’éventuel diaporama (pour PC et TV HD 1080p) des meilleures images,  la galerie et l’album interactifs du mariage que l’on peut visionner sur mon site. A cela vient s’ajouter ou non la confection d’un album photo prestigieux et parfois d’un montage des séquences vidéos lorsque cela fait partie de la prestation demandée.